Victime d’un accident de la circulation, de la vie privée, du travail ou thérapeutique:
les premiers réflexes à adopter

Pour une indemnisation la pluc complète possible de votre dommage, nous vous recommandons de consituer, le plus tôt possible, un dossier subdivisé en 5 catégories
  • Documents médicaux
  • Certificat médical "premiers constats"
  • Tous les rapports médicaux, protocols...
  • Frais médicaux
  • Frais d'ambulance, d'hospitalisation, pharmaceutiques, de kinésithérapie...
  • Frais de déplacement
  • Tous les déplacements en lien avec l'accident (à l'hopital, chez les médcins, à la mutuelle, à la pharmacie, chez votre avocat...)
  • Frais vestimentaires et accessoires
  • Toute facture relative aux vêtements et à tous les accessoires endommagés ou perdus
  • Relevé des plaintes
  • Relevé des plaintes des suites de l'accident
  • Les douleurs et difficultés rencontrées
  • Aide apportée par des tiers ou des proches (à quel titre, nombre d'heures, etc...)

Voici un des premiers réflexes à avoir en vue d’une indemnisation la plus complète de votre dommage :

Constituer le plus tôt possible, avec l’aide d’un proche si nécessaire, un dossier subdivisé en 5 catégories :

Dossier dommage corporel

1. Documents médicaux

Vous y classerez :

  • le certificat médical de « premiers constats », qui reprend votre bilan lésionnel initial ;
  • tout rapport médical relatif au suivi dont vous aurez bénéficié (protocoles opératoires, examens médicaux portant sur l’évolution des lésions,…).

2. Frais médicaux - au sens large

Il s’agit à titre illustratif des frais :

  • d’ambulance ;
  • d’hospitalisation ;
  • pharmaceutiques ;
  • médicaux ;
  • de kinésithérapie…
  • Toutes les pièces justificatives y relatives doivent y être jointes.

Il y aura par ailleurs lieu d’en déduire toute intervention de la mutuelle ou d’un autre assureur.

A ce titre, par facilité, un relevé circonstancié peut leur être réclamé ultérieurement.

3. Frais de déplacement

Dans cette sous-section, vous mentionnerez autant que possible tout déplacement effectué en lien avec l’accident.

Les plus courants sont :

  • déplacements à l’hôpital ;
  • chez le médecin traitant, les spécialistes dans le cadre du suivi ;
  • à la mutuelle ;
  • à la pharmacie ;
  • chez le médecin-conseil dont vous aurez fait choix ;
  • ou chez celui de la compagnie adverse couvrant le tiers responsable (il peut en effet vous convoquer préalablement à la mise en route d’une expertise médicale amiable ou judiciaire – ces points feront l’objet d’articles ultérieurs) ;

Afin de vous aider dans la mise en état de ce poste notamment, nous proposons sur le site Legalstreet.be un calculateur de ces frais .

Vous constaterez qu’il suffit d’ajouter chaque trajet que vous effectuez des suites de l’accident, en encodant le lieu de départ et d’arrivée.

La distance sera automatiquement calculée par l’itinéraire GPS le plus rapide.

4. Frais vestimentaires + accessoires

Frais vestimentaires

Si vos vêtements ont été partiellement ou totalement endommagés dans le cadre de l’accident subi, faites-en un relevé.

De même concernant tout accessoire endommagé ou perdu.

N’oubliez pas d’annexer toute facture relative à ces objets si vous en disposez toujours, ainsi que, aussi et surtout la facture portant sur leur rachat/réparation postérieurement aux faits.

5. Relevé des « plaintes »

Outre les pièces justificatives susvisées, essentielles pour estimer au mieux le quantum de votre indemnisation, nous vous conseillons également d’établir régulièrement un relevé des plaintes qui sont les vôtres des suites de l’accident, voir, en fonction de la gravité des séquelles subies, de l’organisation qui a dû être mise en place lors de votre retour à domicile (aide apportée par un proche, par un tiers : à quel titre + estimation si possible du nombre d’heures…).

Il est en effet prudent de faire dès que possible un relevé de ces plaintes afin de pouvoir y référer lorsque vous serez entendu dans le cadre d’une expertise médicale amiable ou judiciaire.

Plusieurs mois s’écoulent souvent (voire plusieurs années si une procédure en responsabilité est diligentée préalablement) entre le jour des faits et la première séance d’expertise.

Il est dès lors très utile de pouvoir référer à des notes prises dès après les faits, afin de les soumettre à l’expert, et lui permettre de les analyser en parallèle aux rapports médicaux déposés.

Votre dommage n’en sera que plus correctement estimé.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous répondons gratuitement à vos questions sur l'évaluation et l'indemnisation du dommage corporel.

Notre cabinet est spécialisé en droit de la responsabilité et en évaluation du dommage corporel. Nous conseillons et accompagnons les victimes d'accident avec dommage corporel à tous les stades de la procédure.

Une question? Besoin d'un conseil? Ou vous souhaitez simplement un avis sur la proposition d'indemnistation que vous avez reçue?

Parlez-nous via DISCUSSION INSTANTANÉE , envoyez-nous un email , ou appelez-nous

Nous sommes là pour vous.

Chargement...
Chargement...